Patrimoine

À la découverte des merveilles du patrimoine

Depuis 2006, les amateurs d’art et de patrimoine peuvent découvrir de petits joyaux architecturaux oubliés et de charmants coins cachés, grâce à 10 promenades, une par commune du littoral, de La Panne à Knokke-Heist. Chaque promenade du patrimoine raconte l’histoire des quartiers, rues, bâtiments et façades élégantes. Les parcours passent par les éléments les plus remarquables du patrimoine de chaque commune.
Les cartes de promenade sont en vente (1,50 €) auprès des Offices de Tourisme de la Côte. Vous pouvez aussi vous les procurer au Centre d’information provincial Tolhuis à Bruges (T 0800/20 021 - provincie@west-vlaanderen.be), auprès de Westtoer (T 050 30 55 00 – info@westtoer.be) ou en ligne sur www.fietsen-wandelen.be.

Voici d’ores et déjà un aperçu de quelques lieux intéressants du patrimoine de la Côte :

Le Quartier Dumont à La Panne
Le Quartier Dumont, classé et intéressant d’un point de vue architectural, évoque le style typique des cottages mais possède aussi un caractère régional remarquable grâce à son architecture en briques. Le quartier vous donnera l’impression de vous trouver dans un lieu de villégiature des XIXe et XXe siècles. La splendide esplanade Léopold Ier, rénovée, rappelle les premiers pas du roi Léopold Ier sur le sol belge. Sa joyeuse entrée en tant que premier souverain est commémorée par la statue qui se trouve sur la place. La Chapelle royale, toute proche, est une preuve de plus du lien qui unit La Panne et la famille royale.

Le Quartier des villas à Saint-Idesbald et Coxyde
Si Delvaux a autrefois choisi Saint-Idesbald comme lieu de vacances, c’est en raison de l’ambiance artistique qu’il y règne. Aujourd’hui encore, vous pouvez vous imprégner de l’atmosphère de l’époque dans les quartiers de villas de Saint-Idesbald et Coxyde.

La Rotonde à Westende
Ce bâtiment, avec son étonnante forme ronde, érigé sur la digue de mer de Westende, a ouvert ses portes en tant qu’hôtel en juin 1911. Entre les deux guerres mondiales, de très nombreux membres de la famille royale sont venus y passer leurs vacances. Le bâtiment est désormais protégé et a été restauré en 1999.
Ne manquez pas « Kusthistories », le musée interactif dédié à l’histoire du tourisme à la Côte et la villa « Les Zéphyrs » ! Vous y découvrirez comment une famille passait ses vacances à la Côte dans les années 1930.

Les Galeries royales et vénitiennes à Ostende
Les Galeries ont été dessinées en 1900 à la demande du roi Léopold II. Le passage couvert de près de 400 mètres a été construit en 1905, au bord de la plage, afin de relier la villa royale et l’hippodrome Wellington. Il avait pour but de protéger les invités du soleil, de la pluie et du vent.

La Concession à De Haan
Le quartier de villas anglo-normandes, au nord de la ligne de tram, était autrefois une vaste étendue de dunes qui fut donnée à bail emphytéotique à des particuliers afin qu’ils y aménagent un quartier Belle Époque romantique. C’est l’urbaniste allemand Joseph Stübben qui façonna le visage de De Haan : un quartier de villas « vert » possédant son architecture caractéristique et aucun immeuble à plusieurs étages. L’arrêt de tram classé et le quartier de villas au nord de la ligne de tram sont des exemples de colombage de style anglo-normand typique de l’architecture de la Belle Époque sur notre Côte.

Le Centre Belle Époque à Blankenberge
Blankenberge abrite encore de nombreux vestiges préservés de la Belle Époque tels que les maisons typiques avec loggia et les riches décorations faites de carreaux de l’Art Nouveau. Trois villas ont été restaurées et transformées en un centre d’information touristique.
Toutefois, n’oubliez pas d’aller admirer le Pier ou le Paravang !