A faire

Le blogueur Bart Melis, de Vetexbart, nous parle de ‘son’ Littoral

 

Bonjour. Je m’appelle Bart, j’ai la trentaine et je suis originaire de la Campine anversoise. Je suis le globe-trotter, le rédacteur et le photographe de Vetexbart.be, un blog de voyage lancé en 2013. J’ai déjà visité plus de 50 pays, mais les États-Unis restent ma destination préférée. C’est un pays tellement vaste qu’il y en a vraiment pour tous les goûts, des plus grandes métropoles au monde aux petits coins les plus intimes des splendides parcs nationaux.

J’adore aussi les belles destinations proches. Je n’aime rien tant que partir un week-end en train, dans mon pays ou juste au-delà des frontières. Me régaler des atouts culinaires d’une région, faire une balade sportive à vélo ou partir à pied dans une ville, en quête du street art coloré, avant de clôturer la journée par une nouvelle découverte. Voilà à quoi ressemble plus ou moins mon excursion idéale.

RECHARGER LES BATTERIES À BLANKENBERGE, STATION BALNÉAIRE POPULAIRE

En fait, Blankenberge n’a pas de secrets pour moi, même si je ne passe pas (ou plus) tous mes week-ends à arpenter sa digue. Auparavant, mes parents y possédaient un petit appartement, près du port de plaisance. Dans ma jeunesse, j’ai donc eu l’occasion de voir les vélos les plus rigolos, de toutes les formes possibles, au Vélodrome. Ensuite, il fallait absolument que j’aille manger un Banana Split chez le glacier Vincent, comme si ma vie en dépendait. Et le soir, j’étais au premier rang, avec une photo d’Anne De Baetzelier ou de Willy Sommers, qui présentaient, à la belle époque de Tien om te Zien, des vedettes comme Helmut Lotti et Leopold 3. Anne n’avait d’ailleurs jamais le temps ni l’envie de signer des autographes. Des années plus tard, j’en reste toujours traumatisé.

De Kust

Caractère populaire

Tout le monde est le bienvenu à Blankenberge. On s’en rend compte dès la descente du train dans la gare rénovée. Ici, un couple de retraités se dirige main dans la main vers la brasserie Terminus pour boire un café filtre. Là-bas, une jeune famille (avec flamant rose gonflable sous le bras) trottine derrière une mère et sa fille qui promènent leur caniche dans une poussette d’enfant. Une bande de cachalots amoureux hurle en chœur son amour commun pour Niels Destadsbader, souriant en couverture d’un hebdomadaire. Oui, oui… Blankenberge est vraiment ‘the place to be’ pour tout le monde.

Pour tous les goûts

Et c’est bien logique, quand on connaît la diversité qu’offre la ville : lézarder sur la plage, se promener dans les dunes, attraper des peluches au lunapark, flâner dans les rues en admirant les maisons Belle-Époque. Et si vous avez envie de crêpes au sirop ou d’un vol-au-vent avec des croquettes, rendez-vous dans l’un des tea-rooms bordant la digue. Les gourmets, eux, n’ont que l’embarras du choix parmi les meilleurs restaurants de poissons.

La gastronomie locale

La Flandre occidentale est connue depuis longtemps pour ses chefs talentueux, préparant des merveilles avec les délicieux produits du terroir. Comme le savoureux bœuf rouge ouest-flamand, la bière trappiste très appréciée Westvleteren ou les biscuits de Jules Destrooper. Sans oublier l’offre variée de poissons de la mer du Nord. Westtoer a sélectionné 125 chefs travaillant tous avec ce que leur offre la région. La Flandre occidentale à l’état pur… 

Nous avons rendu une petite visite à deux d’entre eux à Blankenberge…

De Oesterput

De Oesterput est un véritable concept au Littoral. Le restaurant est situé près de la Westerstaketsel et est tenu par la même famille depuis plus de 100 ans déjà. Toute son histoire est déterminée par les crustacés de la mer du Nord. 

Aujourd’hui, c’est le chef Piet Devriendt qui est aux commandes du restaurant de poissons. Outre les fameuses huîtres et moules, De Oesterput propose également à ses hôtes des crevettes fraîches et des homards. Un conseil : venez un peu avant l’heure d’ouverture car il est impossible de réserver.

Oesterput | $$$ | Wenduinse Steenweg à Blankenberge

Oosterstaketsel

C’est très simple : la brasserie de l’Oosterstaketsel sert la meilleure soupe de poissons du Littoral. Passionné, Francis De Vleminck nous explique immédiatement qu’il n’est pas question pour lui de se cantonner au sempiternel cabillaud.

Son restaurant propose surtout des espèces de poissons moins connues, comme la vive, le lieu jaune ou le merlu. Dans le beau décor de l’estacade en bois, nous avons dégusté la meilleure soupe de poissons de tous les temps, avec de divins morceaux de loup de mer, des moules, des crevettes grises décortiquées à la main, des couteaux, des langoustines et un demi-homard. Les petites soles frites étaient succulentes, elles aussi.

Oosterstaketsel | $$$ | sur l’Oosterstaketsel (estacade en bois) à Blankenberge

À faire à Blankenberge

1. L’ancienne maison de pêcheurs de Majutte 

C’est sans doute la maisonnette la plus ancienne de la Côte belge. La première maison de pêcheurs a été édifiée à cet endroit en 1272, et elle existe dans sa forme actuelle depuis 1775. Si vous y buvez un verre, vous pourrez visiter gratuitement le petit musée de la rue Breydel.

 

2. L’Uitkerkse polder 

Entre Blankenberge, Le Coq (De Haan) et Zuienkerke s’étend la plus grande réserve naturelle de Flandre occidentale. Découvrez le plaisir d’une balade au gré de ces prairies séculaires ponctuées de canaux et de mares où s’abreuve le bétail…

3. De Fonteintjes

De Fonteintjes est une zone naturelle et de promenade située entre Blankenberge et Zeebrugge. De très nombreuses espèces d’oiseaux peuvent être observées dans ce beau paysage dunaire.

4. Estacade en béton

L’estacade en béton unique est une construction emblématique, représentée sur de nombreuses cartes postales. Elle a été construite en 1933 et s’enfonce sur 350 mètres dans la mer du Nord.

 

5. Lustige Velodroom

L’estacade offre une vue imprenable sur la côte et la mer. Sur la plage, vous pouvez aller faire un tour à vélo au Lustige Velodroom. La piste est l’une des plus anciennes attractions du Littoral, unique en son genre.

 

6. Beach bars

C’est l’heure du cocktail ! En été, plusieurs bars sont ouverts sur la plage à Blankenberge, comme le Salito Beach, le Bamboo Beach Bar et le Karma Beach.

7. Belle Epoque

Blankenberge est connue pour ses magnifiques bâtiments Belle-Époque. La station balnéaire a conservé son atmosphère luxueuse et bourgeoise d’antan. Ne manquez pas d’aller admirer les magnifiques façades Art Nouveau du centre-ville !

8. Paravang

La promenade ouverte du Paravang – au port de plaisance – a été aménagée voici plus de 110 ans. Son nom est dérivé du mot ‘paravent’.

Hébergement

Hotel Pantheon Palace

Cet hôtel quatre étoiles se situe dans le centre de Blankenberge, dans une rue latérale de la Kerkstraat, à quelques pas de la gare et de la mer. C’est un bâtiment contemporain, avec des chambres équipées de tout le confort moderne. Le matin, l’établissement propose un copieux petit-déjeuner avec notamment du champagne, des œufs et des fruits frais.

Chambre avec petit-déjeuner à partir de 110 euros | Langestraat 36 à Blankenberge

Happy Trip Hotel Pantheon Palace
De Kust

Blankenberge en pratique

Nous avons pris le train pour Blankenberge. Il y a des connexions directes au départ des gares de Bruges, Gand, Bruxelles et Genk. La gare flambant neuve se situe en plein cœur de la ville.

Vous pouvez vous rendre facilement à Blankenberge depuis d’autres stations balnéaires en empruntant le Tram du Littoral. En été, le tram roule toutes les 10 minutes, en hiver toutes les 20 minutes.

Si vous venez en voiture, prenez l’autoroute E40 vers Ostende. Attention, car le parking est payant dans pratiquement toute la ville.

Vous trouverez plus d’informations sur Blankenberge à l’office du tourisme de la ville.