A faire

Le blogueur Dimitri Desender, de Vaderklap, nous parle de ‘son’ Littoral

Blogger Dimitri Desender van Vaderklap

Dimitri Desender est l’un des pères fondateurs de Vaderklap, un blog où les hommes peuvent parler de la paternité, communiquer et partager ce que c’est que de devenir et d’être père. Nous voulons inspirer d’autres papas, essayer de partager le meilleur de la paternité. Et au cours de cette magnifique aventure, nous aimons établir des connexions avec des êtres humains, des marques, des produits et des lieux. La plateforme Vaderklap est le blog de référence des pères en Belgique. Elle a d’ailleurs publié son propre livre. Dimitri est aussi le cocréateur de l’agence de conception stratégique Maneuver. Il rédige également des articles sur son autre passion, le vélo, sur le blog cycliste pedalar.cc.

Blogger Dimitri Desender van Vaderklap op stap in De Panne aan de Kust

UN WEEK-END À LA PANNE EN MOBILE HOME

Des vacances proches. Une petite escapade. Un week-end à la mer. Super ! Mais est-ce une bonne idée en automne ? Un vent impétueux, des soirées fraîches et des nuits froides… Mais finalement, ce fut une réussite totale !
Blogger Dimitri Desender van Vaderklap met de mobilhome naar de Kust

Première étape : aller chercher le mobile home chez Urbano

Nous avons décidé de passer le week-end en mobile home. Nous en avons loué un chez Urbano, l’une des références en Belgique. Ne fût-ce qu’en termes de taille : rien que la visite du show-room avec les enfants est déjà une aventure. Mais comme la haute saison est terminée, tout se passe bien. Après avoir fait le point des fonctionnalités du mobile home, nous voilà partis.

Blogger Dimitri Desender van Vaderklap met de mobilhome naar Camping Ter Hoeve in De Panne

Camping Ter Hoeve

Nous avons choisi un camping stratégique, à quelques pas de Plopsaland et Plosaqua. Mais c’est aussi un camping tranquille, situé dans un écrin de nature, planté d’arbres. Nous garons le mobile home à un endroit donnant sur les champs environnants, préparons les lits pour ce soir et nous voilà partis pour l’activité tant attendue (par les enfants) : la visite combinée de Plopsaland et Plopsaqua.

Plopsaland

Ce sont d’agréables retrouvailles pour les enfants. L’ambiance est géniale : il est clair qu’ici, on ne lésine pas sur les moyens pour séduire le public. Et comme nous sommes en automne et que la saison est pratiquement terminée, il n’y a pas de files d’attente et donc pas de frustration non plus. Car nos enfants sont encore petits, et il n’est pas envisageable de devoir attendre une demi-heure devant chaque attraction. En fait, tout le monde devrait réserver une journée familiale à Plopsaland en octobre ou novembre.

Naar Plopsaland met blogger Dimitri Desender van Vaderklap
Dimitri Desender van Vaderklap in Plopsaqua

Ambiance à Plopsaqua

Nous étions déjà allés à Plopsaland, mais jamais à Plopsaqua. Le bâtiment ne révèle pas ce qui se passe à l’intérieur. Mais à peine entré, on se trouve plongé dans l’ambiance apaisante d’un coucher de soleil et dans le monde de Vic le Viking. C’est très beau, et une véritable aventure pour les enfants. Rivières sauvages, toboggans, douches-pluie inattendues… tout y est.

Blogger Dimitri Desender van Vaderklap op wandel met zijn dochter langs de zeedijk van De Panne

Prendre l’air sur la digue

Le lendemain, nous rejoignons la digue avec notre mobile home. On va la jouer très classique : louer un gocart. Un délicieux sentiment de nostalgie m’envahit. Et bien sûr, à n’oublier sous aucun prétexte : faire s’envoler les mouettes et courir sur la plage ! Même si la petite brise fraîche est assez piquante…

Huyze Armalot by Julia pour terminer

Pour terminer, nous allons manger un bout au restaurant Huyze Armalot (by Julia). L’établissement ne se trouve pas sur la digue, mais dans un quartier de villas, loin de l’agitation et des touristes d’un jour. Un endroit accueillant pour les enfants, c’est incontestable, avec une belle plaine de jeux dotée d’un toboggan. La carte est adaptée aux enfants, très attrayante, avec un dessert spécial et de la limonade maison. Une petite conversation avec le propriétaire nous apprend qu’il a lui-même quatre enfants. « Les enfants apportent un petit côté ludique et font sourire tous les hôtes. Ils brisent les silences gênants et font de Huyze Armalot un endroit chaleureux », me chuchote-t-il. Les enfants sont les bienvenus ici, mais ils ne sont pas les rois : il faut un juste équilibre, exactement comme dans un bon plat. La cuisine est délicieuse, et nous avons eu la chance que le soleil d’automne nous inonde généreusement de ses rayons.

Lekker eten bij Huyze Armalot by Julia in De Panne met blogger Dimitri Desender van Vaderklap

Avec le soutien de :

Logo Impulsprogramma Kust

AUTRES ARTICLES DE BLOG

Découvrez d’autres aventures et articles de blog consacrés au Littoral ! Et surtout, laissez-vous inspirer…