Expo Opération Mer du Nord 1944 - ’45

Contexte historique

En cette année, cela fait 75 ans que la Belgique a été libérée par les armées alliées de Grande-Bretagne, du Canada, d’Amérique et de Pologne. En juin, les alliés débarquent sur les plages de Normandie (D-Day) et à la mi-septembre, pratiquement toute la Belgique est libérée.

  • Une grande bataille a encore lieu à l'automne 1944, près de l’embouchure de l'Escaut, afin d'ouvrir l’accès au port d’Anvers pour approvisionner les troupes marchant sur Berlin.
  • Le raid débute à Ostende, avec des soldats belges également. Cette bataille, la deuxième et dernière opération de débarquement pour percer le Mur de l’Atlantique, est souvent oubliée dans la grande histoire de la guerre. Cette exposition veut lui redonner sa place.

L’Expo Opération Mer du Nord 1944-’45 présentée au Seafront à Zeebrugge remet donc cette Bataille de l’Escaut en lumière.

ligne du temps

L’histoire est racontée en quatre étapes.

Eerste D-Day

Premier D-Day

Pendant quatre ans, l’Europe de l’Ouest semble un bastion allemand imprenable. Mais en juin 1944, les alliés traversent la Manche et entament leur marche sur Berlin.

  • C’est le célèbre D-Day. Cela fait 75 ans que les alliés ont débarqué sur les plages de Normandie, le 6 juin 1944. Ils ont franchi le fameux Mur de l'Atlantique, une ligne de défense longue de 5.300 km constituée de bunkers, de batteries, de canons antiaériens et de dispositifs antichars, de barricades et de mines.  
  • De juin à fin août, les combats font rage dans le Nord de la France, et les alliés avancent lentement mais sûrement. Mais à la fin août, les troupes allemandes se retirent précipitamment.

Bevrijding

Libération de la Belgique - à l’exception de …

Début septembre, les troupes canadiennes, britanniques, polonaises, belges et américaines franchissent la frontière et libèrent la Belgique en quelques jours.

  • Le Littoral est libéré par l'armée canadienne, qui est accueillie triomphalement.
  • Seul un petit bout de la Belgique reste aux mains des Allemands à la mi-septembre: Knokke et Zeebrugge.
  • L’armée allemande s’est retranchée autour de l’embouchure de l’Escaut. Le régime nazi veut ainsi éviter que le port d'Anvers soit utilisé pour soutenir et approvisionner les troupes marchant sur Berlin. Les commandants Montgomery et Eisenhower ne parviennent pas à se mettre d'accord sur la stratégie à adopter. Montgomery veut prendre d’abord le pont sur le Rhin à Arnhem (Un pont trop loin). L’opération échoue. À la suite de cet échec, les combats autour de l’Escaut s’arrêtent pendant un long moment et les troupes allemandes en profitent pour s’organiser et se renforcer.

Tweede D-Day

Plus arrive le deuxième D-Day: La bataille de l'Escaut

L’embouchure de l’Escaut doit être libérée pour que les alliés puissent utiliser le port d’Anvers pour leur avancée. 

C’est cette histoire que l’Expo Opération Mer du Nord 1944-’45 vous raconte et vous fait vivre: qui étaient les acteurs principaux? Où les Belges ont-ils été impliqués? Comment cela s'est-il terminé?  

  • À partir d’octobre, un plan est mis en œuvre pour reprendre l'embouchure de l'Escaut. Au cours de ce mois, la Flandre zélandaise est libérée, mais difficilement, dans l'eau et la boue. Car début octobre, les digues de Walcheren ont été bombardées et l'île inondée, afin de bloquer les troupes allemandes.
  • La deuxième D-Day: le 1er novembre, les troupes canadiennes, polonaises, britanniques, norvégiennes, néerlandaises, françaises et belges réitèrent le D-Day. L’Expo Opération Mer du Nord relate cette étape décisive dans la lutte contre Hitler. Les troupes britanniques quittent le port d’Ostende avec les soldats belges, norvégiens, néerlandais, français, polonais et canadiens, et mettent le cap sur l’île de Walcheren, où elles débarquent après de violents combats.
  • Le 8 novembre, les troupes allemandes se rendent.
  • Mais il faut attendre jusqu’au 28 novembre pour que l'Escaut soit déminé, même avec 200 navires. La bataille a coûté la vie à quelque 5.000 soldats, marins et citoyens.

Onderwater

Sous l'eau

Au large de la Côte belge et dans l'Escaut gisent encore des dizaines d'épaves de navires de la Deuxième Guerre mondiale.

  • Des restes sont encore régulièrement repêchés.
  • Certains demeurent à ce jour encore les tombeaux de leurs équipages.
  • D’autres sont dynamités (avec beaucoup de violence parfois) et nivelés pour laisser le passage à la navigation.

 

 

 

Restaurants, cafés en logies met uitzondering van hotels zijn momenteel gesloten. Contacteer bij twijfel best de ondernemer zelf. Toeristisch-recreatieve verplaatsingen beperk je momenteel nog tot je woonomgeving. Ga je deze zomer wat vaker op stap in eigen land? Abonneer je dan op onze nieuwsbrief en ontvang maandelijks leuke tips voor recreatieve uitstappen in West-Vlaanderen!

INSCHRIJVEN NIEUWSBRIEF