A faire

Ester Depret, maman de deux enfants, nous parle de ‘son’ Littoral

Que faire à Zeebrugge ? Beaucoup plus que vous ne le pensez !

Ester Depret, enchantée !

J’ai 28 ans et je suis la maman comblée de Jules (5 ans) et d’Alixe (4 ans). Mon compagnon et moi vivons à Gent, mais nous avons tous les deux grandi à Oostende, la reine des stations balnéaires. C’est là que nous allons en famille dès que le temps le permet. Parce qu’il y a toujours quelque chose à y faire, parce que la chaleur estivale y est supportable, parce qu’il y règne une bonne ambiance (sensation instantanée de vacances !). Je pourrais donner 1001 raisons pour lesquelles notre Littoral vaut vraiment la peine.

Les 27 et 28 avril, nous allons passer le week-end en famille à Zeebrugge, et je vais vous prouver qu’on peut faire plein de choses à la mer hors saison aussi ! Avec un grand avantage, en plus : en avril, le Littoral n’est pas encore envahi de hordes de touristes. Hourrah !

Vous l’aurez compris : chez les Depret, on adore la mer. Une prédilection que je me plais à transmettre à mes enfants. J’ai toujours aimé la mer, et par extension, toute la vie autour. En été, lorsque la chaleur devient insupportable dans l’arrière-pays, par exemple. Mais aussi hors saison, lorsque les touristes n’ont pas encore pris la route de la mer. Il y a un monde de différence entre la haute et la basse saison, mais j’adore le Littoral toute l’année. Il faut dire que la plupart des villes balnéaires belges font de leur mieux pour divertir leurs hôtes en basse saison aussi.

Bref, la mer me plaît en toute saison ! Je connais Oostende comme ma poche, mais je dois avouer, tandis que le rouge de la honte me monte au front, que des 67 kilomètres de côte que compte notre pays, je ne connais que la reine des stations balnéaires. C’est pourquoi quand Westtoer m’a invitée à enrichir mes connaissances, j’ai sauté sur l’occasion pour partir à la découverte de Zeebrugge, une ville côtière que l’on n’associe pas immédiatement au tourisme. J’étais donc très curieuse de la découvrir !

Seafront

L’ancienne criée aux poissons, où les pêcheurs de Zeebrugge vendaient leur pêche du jour il y a près de 30 ans, héberge aujourd’hui le Seafront. Il s’agit d’un musée interactif présentant la vie dans et autour de la mer : la pêche, mais aussi le rôle de Zeebrugge en tant que port de refuge pendant la guerre, et comment il s’est développé pour devenir le deuxième plus grand port industriel de Belgique.

Balade dans le port avec Franlis 

Vous voulez voir le port de Zeebrugge dans toute sa splendeur ? L’armateur Franlis vous emmène le visiter et découvrir tous ses aspects : des gigantesques cargos aux ferries et bateaux de croisière, en passant par les bateaux de pêche et les navires de la marine belge. Malheureusement, le vent était trop fort lors de notre week-end à la mer, et notre bateau n’a pas pu sortir. Cette balade figurera donc sur notre liste de choses à faire lorsque nous retournerons dans le coin. Cela me semble si enrichissant et tellement fascinant de pouvoir observer un port aussi gigantesque depuis l’eau.

Restaurant Tijdok

Après notre visite de Seafront et du port, nous sommes restés sur le vieux quai des pêcheurs. Nous avons décidé d’aller manger dans l’un des meilleurs restaurants de poisson de Zeebrugge : Tijdok. Un établissement exploité par une famille de pêcheurs qui ne travaille qu’avec le poisson local, amené par des bateaux qui déposent leur pêche 500 mètres plus loin, à la criée. Impossible de trouver plus frais. Le restaurant est rempli de locaux, ce qui me rassure. C’est toujours bon signe ! Et de fait : nous avons divinement bien mangé !

Plage de Zeebrugge

Comme la plus grosse partie de Zeebrugge est occupée par le port et son industrie, la digue est relativement petite et inconnue. Le grand avantage d’une plage tranquille sur notre Littoral ? Elle offre tout l’espace requis pour toutes sortes de sports nautiques. On y trouve le (kite)surfclub Icarus : un bar de plage super branché, de délicieux cocktails, une plaine de jeux pour les enfants, des initiations au kite pour ceux qui osent, et bien sûr, des beaux surfers trop sexy à la pelle ! Qu’attendez-vous ?

 

Le Zwin

Je voulais absolument clôturer notre week-end à la mer par une visite du Zwin. La réserve naturelle ne se situe pas à Zeebrugge, mais dans la commune voisine, Knokke-Heist. La dernière fois que je l’ai visitée, j’étais à l’école primaire. Le Zwin (et surtout son centre d’interprétation) a été totalement remis à neuf depuis lors. Il n’y a plus d’animaux en captivité. En d’autres termes, tous les oiseaux y vivent en liberté et c’est la saison qui détermine quels animaux sont visibles ou pas. Personnellement, j’ai particulièrement aimé les cigognes. Un observatoire en hauteur permet de voir parfaitement les couples de cigognes en pleine couvaison. Jules a adoré le laboratoire de l’eau douce. Un guide lui a tout expliqué sur les petits animaux d’eau douce, qu’il a pu observer de tout près au microscope. Bref, le Zwin est une magnifique réserve naturelle, et sa visite est très enrichissante !

Conclusion

On n’associe pas immédiatement Zeebrugge à des vacances balnéaires classiques, mais qu’à cela ne tienne : chaque ville côtière a ses atouts et Zeebrugge, avec son industrie, est très énergisante. Les nombreux kite surfers, avec au loin les grandes grues bleues et quelques cargos qui défilent à l’horizon, forment de jolis tableaux.

Zeebrugge a-t-elle l’étoffe d’un pôle d’attraction touristique ? Oui, absolument, mais il y a encore du pain sur la planche. J’espère que la politique locale s’attèlera davantage à la promotion du tourisme à Zeebrugge dans les années à venir. La ville ne doit pas devenir une deuxième Oostende, bien sûr, mais il y a encore bien des possibilités à développer en termes d’horeca et d’activités.

Autres articles de blog

Découvrez d’autres aventures à la mer et articles de blog ! Et surtout, laissez-vous inspirer …

En raison de la crise de la corona, les heures d'ouverture et les horaires peuvent varier. En cas de doute, il est préférable de contacter l'entrepreneur lui-même.
Vous sortez plus souvent dans votre pays? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des conseils pour des excursions de loisirs en Flandre occidentale !

INSCRIVEZ-VOUS